5 jours à Bora-Bora

  • 4 janvier 2024
  • 6
  • 155

Les vacances de Noël sont arrivées le 15 décembre pour 1 mois. De quoi prévoir quelques belles découvertes du territoire polynésien ! Et grâce à une opportunité d’échange de maisons avec un collègue prof, nous avons mis le cap sur Bora pour quelques jours au tout début des vacances.

Bora-Bora, surnommée « la perle du Pacifique », est une île entourée d’un lagon magnifique et de nombreux motus (petits îlots). C’est aussi l’une des îles les plus touristiques, avec des complexes hôteliers plus nombreux qu’ailleurs. Pour cette raison, elle a la réputation d’être moins authentique. Cela ne nous a pas arrêté, respectant ainsi la discipline militaire que nous nous sommes imposée de visiter méthodiquement toutes les îles de l’archipel de la Société 😝 (il en restera 2 !).

Jour 1 : arrivée et plage de Matira

L’arrivée à Bora est déjà une aventure en soi car l’aéroport se situe sur un motu au nord de l’île. Dès la sortie, on est tout de suite impressionné par l’eau turquoise du lagon malgré un ciel maussade. La récupération des valises se fait de manière peu orthodoxe : pas de tapis roulant mais livraison par tracteur sur un présentoir fixe. Ensuite, direction le bateau navette affrété par la compagnie aérienne pour rejoindre l’île principale et démarrer le séjour. Sur le bateau, on ouvre bien les yeux !

La journée étant déjà bien entamée par le voyage, nous décidons de rejoindre la plage de Matira, la seule plage publique de l’île, qui n’en est pas moins magnifique : s’étendant sur deux kilomètres, elle est composée de sable blanc et bordée de cocotiers. Le récif corallien à proximité permet aussi de voir de jolis poissons à quelques mètres du bord. On passe là un bon moment et on commence à se rendre compte que l’image d’île très touristique, qui nous avait un peu rebutée, est quelque peu exagérée (cf les photos de la plage bondée en plein après-midi 😳 ). En sortant de la plage, on rejoint directement l’Intercontinental Bora-Bora, dont le bar propose une happy hour qui permet de passer un moment sympa à l’heure de l’apéro !

Jour 2 : randonnée et tour de l’île

ous partons pour une randonnée sur les hauteurs de Bora. Pas trop compliquée en soi, sauf pour trouver le chemin non balisé. Magnifique vue sur le lagon depuis les hauteurs. Nous avons réussi à marcher entre les gouttes, mais l’après-midi est très pluvieuse, nous décidons de faire le tour de l’île principale (une trentaine de km) en voiture. Nous découvrons une île calme et plus authentique que l’image que nous pouvions en avoir.

Le troisième jour, on s’est octroyé une plongée bouteille dans le lagon avec Guillaume. De quoi observer une petite bande de raies léopard que vous ne verrez pas car à quoi sert de recharger la batterie de la go pro avant de partir plonger ?…

Jour 4 : excursion lagonaire

Météo vraiment pas terrible le matin mais nous avions prévu une journée d’excursion sur le lagon pour toute la famille. Au programme, plusieurs arrêts pour observer les animaux dans le lagon ainsi qu’un repas sur un motu. Nous avons donc pu nager avec des raies pastenagues et requins pointes noires dans le lagon, puis dans l’océan. Sur le retour dans le lagon, un stop improvisé pour observer des dauphins, ainsi qu’une raie manta et se balader dans un jardin de corail. Par chance, le temps s’est amélioré pour le repas du midi sur le motu où nous avons profité du lieu, étant tous seuls sur cet îlot paradisiaque. L’après-midi : observation des raies léopards, puis arrêt dans un jardin de corail vraiment rempli de poissons. Cette fois, nous avions rechargé la go pro ce qui nous a permis de filmer les excursions (du matin car plus de batterie pour l’après-midi malheureusement).

Jour 5 : retour et bilan

Dernière journée pluvieuse passée à nous balader dans les quelques boutiques de Vaitape et découvrir quelques artistes et artisans locaux au milieu des souvenirs plus classiques. Puis retour par avion vers Tahiti (40 minutes) ce qui nous permet au passage d’observer une dernière fois l’île de Bora depuis le ciel. En bonus, la photo de la vue depuis la terrasse du collègue qui nous a prêté sa maison.

Pour résumer, un super séjour à Bora ! Nous avons réussi à boucler notre programme malgré la météo capricieuse. Nous avons découvert une île très calme, contrairement à l’idée que l’on pouvait s’en faire. La réalité est qu’il y a sûrement beaucoup de touristes à certaines périodes de l’année (pas la semaine où nous étions là visiblement) mais qu’ils restent pour la plupart sur les motus où sont situés les hôtels de luxe et les bungalows. Les collègues qui y habitent confirment ne pas ressentir tellement la présence des touristes, chacun vivant de son côté. Les Polynésiens la décrivent comme très fréquentées mais tout est relatif et dépend du référentiel. Bref, rien à voir avec la fréquentation du Mont-Saint-Michel au mois d’août 😅.

Partager cet article

6 Comments

  1. Je viens de découvrir le blog, j’ai du retard de lecture à rattraper.
    C’est génial de découvrir votre vie sur place, on voyage en évitant le côté agence de voyages ☺️

  2. Quelle belle étape ! Bravo les amis d’avoir eu le courage de faire une parenthèse à votre vie pépère pour l’aventure ! Vos enfants n’oublieront jamais toutes ces nouvelles expériences, rencontres, différences enrichissantes

  3. Trop beaux les requins à pointes noires ! Merci pour toutes ces photos aux couleurs qui font rêver.

  4. Toujours aussi magnifique ces paysages !!! par la même occasion meilleurs vœux à vous

  5. Est-ce vraiment nécessaire de vous souhaiter une bonne année au vu des 6 premiers mois passés là bas , comment cela pourrait il en être autrement ? Profitez en du mieux possible en 2024. Merci pour les récits, les photos et vidéos magnifiques, nous attendons la suite avec impatience.

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*